Votre corps réagit à différents allergènes

Allergies croisées

Qu’est-ce qu’une allergie croisée?

De nombreuses personnes allergiques au pollen ne réagissent pas uniquement au pollen des arbres ou des graminées, mais aussi à certaines variétés de fruits, aux épices ou aux noix. Est-ce votre cas? Vous pourriez souffrir d’une allergie croisée. Environ 70 % des personnes allergiques au pollen des arbres souffrent aussi d’une allergie croisée.

Lorsque les anticorps de la classe de l’immunoglobuline E (anticorps IgE) dirigés contre certains allergènes dans votre système immunitaire réagissent aussi à d’autres allergènes semblables provenant d’autres sources, on parle d’allergie croisée. Le système immunitaire pourrait ainsi réagir non seulement au pollen de certains arbres, des graminées ou d’autres plantes, mais aussi aux composants de certaines variétés de fruits, aux épices ou aux noix contenant des allergènes semblables. Le diagnostic est généralement posé au moyen d’un test d’allergie, mais dans de nombreux cas, la personne touchée a pu faire elle-même les observations correspondantes.

Allergietest online

Test d’allergie en ligne

Souffrez-vous d’une allergie?

Vous aimeriez maintenant savoir si vos symptômes pourraient avoir une cause allergique? Prenez quelques minutes pour faire le test vous-même.

Plus
Facharztsuche

Recherche de médecins spécialistes

En recherche d'un allergologue?

Vous souhaitez faire traiter votre allergie? Trouvez un médecin près de chez vous.

Plus

Allergies croisées et combinaisons possibles

Les allergies alimentaires liées au pollen sont aussi des allergies croisées. En effet, dans la plupart des cas, le système immunitaire réagit au pollen et à certaines variétés de fruits ou de légumes ou aux épices. Les combinaisons suivantes sont particulièrement fréquentes dans la pratique:

Allergie à Allergies croisées possibles
Pollens d’arbres

Pomme,
Noisette,
Carotte,
Pomme de terre,
Cerise,
Kiwi,
Nectarine,
Pêche,
Abricot,
Prune,
Sellerie,
Soya,
Figue

Pollen d’armoise

Épices,
Carotte,
Mangue,
Sellerie,
Graines de tournesol

Latex naturel

Ananas,
Avocat,
Banane,
Pomme de terre,
Kiwi,
Tomate,
Châtaigne,
Pêche,
Mangue,
Papaye,
Acérola,
Sellerie

Acariens de poussière de maison

Crustacés et mollusques
(p. ex. moules, escargots)

Plumes d’oiseaux

Œuf,
Volaille,
Abats

Pollens de graminées et de céréales

Farine, 
Son,
Tomate,
Légumineuses
 

Ambroisie

Melon, 
Courgette,
Concombre,
Banane

Les réactions allergiques peuvent varier grandement en particulier dans le cas des aliments:

  • La teneur en allergènes varie grandement dans les produits biologiques selon la variété, la région de production, le degré de maturité et la préparation.
  • De la même façon, les réactions varient d’une personne allergique à l’autre. Chez certains, il suffit de traces d’un allergène pour déclencher des réactions graves. En plus de la teneur en allergènes du produit, l’intensité des symptômes dépend de l’état physique et psychique de la personne allergique.

Conseils pour les personnes souffrant d’allergies croisées

En raison des manifestations individuelles des allergies croisées, il est difficile de formuler des recommandations générales.

Les conseils suivants pourraient vous aider à contrôler votre allergie croisée:

• Demandez à votre médecin de déterminer à quels aliments vous avez une réaction allergique
• Évitez de consommer ces aliments
• Parfois, il suffit d’éviter une variété de pomme ou d’autres fruits pendant la période où la charge pollinique est maximale
• Évitez le stress et la consommation d’alcool. Ils peuvent tous deux intensifier les réactions allergiques.

Quels sont les symptômes caractéristiques des allergies croisées aux aliments?

Le plus souvent les symptômes d’une allergie croisée apparaissent lors de la consommation de certains aliments – ou peu après.

Symptômes fréquents:

Syndrome allergique oral se traduisant par un gonflement et une démangeaison de la muqueuse buccale et la formation de vésicules dans la cavité buccale. Le rhume, les conjonctivites, l’asthme ou les rougeurs et l’urticaire sur la peau peuvent être des symptômes d’une allergie croisée. À quelques exceptions près, on observe à peine de réactions allergiques au niveau du système digestif.

Démangeaisons ou éternuements sans fin? Vous n’êtes pas seul dans cette situation...

Beaucoup ont tendance dans un premier temps à sous-estimer leur rhume des foins. Mais les symptômes brefs et légers peuvent se développer plus rapidement que prévu et entraîner une allergie étendue aux pollens d’arbres et/ou de graminées et donc devenir très pénibles.

Comment diagnostiquer une allergie croisée?

Le médecin pose le diagnostic à partir d’un test d’allergie: ce peut être un prick test et/ou des analyses d’échantillons sanguins en laboratoire.

Diagnostic d’allergie

Diagnostic d’allergie

En cas d’allergie ou d’allergie croisée, les anticorps IgE du système immunitaire réagissent de façon excessive à des substances qu’ils considèrent comme dangereuses. C’est ce que détermine le médecin au moyen du test d’allergie. Il en va autrement dans le cas d’intolérances alimentaires – par exemple une intolérance au lactose ou à l’histamine. Dans ce cas, il manque partiellement ou complètement certaines enzymes dans l’organisme.

Dans la plupart des cas, les personnes allergiques ont déjà fait leurs propres constatations avant le diagnostic lui-même. Peut-être avez-vous déjà remarqué des réactions allergiques en plus en plus de vos symptômes caractéristiques de rhume des foins lorsque vous consommez certains aliments en présence du pollen auquel vous êtes allergique?

Dernière mise à jour: 28/06/2020