Luttez efficacement contre votre allergie!

Désensibilisation

Qu’est-ce que la désensibilisation?

La désensibilisation n’est en fait rien d’autre qu’une vaccination contre l’allergie. Les médecins parlent aussi d’immunothérapie spécifique ou d’immunothérapie des allergies. Cette forme de traitement non seulement soulage les symptômes, mais elle lutte aussi contre la cause de l’allergie: une réaction excessive de votre système immunitaire. Si vous décidez de procéder à cette thérapie, attaquez-vous aux racines de votre allergie.

Le principe est simple: en cas d’allergie, le système immunitaire réagit à des substances théoriquement inoffensives. Les cellules immunitaires considèrent à tort ces substances comme des substances à combattre. Avec une désensibilisation, il est possible de réduire cette réaction excessive. La confrontation avec des quantités contrôlées d’un allergène donné permet d’habituer les cellules immunitaires à cet allergène. Vue ainsi, la désensibilisation est un type d’entraînement pour votre système immunitaire – envers une plus grande tolérance vers l'allergène.

FAQ sur la désensibilisation

Il existe différentes possibilités de traiter une allergie. Parfois, la recherche même d’informations sur la façon de maîtriser les symptômes allergiques apparaît comme un véritable casse-tête.

Si vous aussi vous vous sentez un peu dépassé par toutes les informations disponibles de nos jours, nous avons rassemblé ici pour vous les questions les plus fréquentes et leurs réponses sur les différentes possibilités de traitement.

Facharztsuche

Recherche de médecins spécialistes

En recherche d'un allergologue?

Vous souhaitez faire traiter votre allergie? Trouvez un médecin près de chez vous.

Plus
Allergietest online

Test d’allergie en ligne

Souffrez-vous d’une allergie?

Vous aimeriez maintenant savoir si vos symptômes pourraient avoir une cause allergique? Prenez quelques minutes pour faire le test vous-même.

Plus

Pourquoi les personnes allergiques devraient-elles suivre une désensibilisation?

Un spray nasal ou des gouttes oculaires soulagent à court terme vos symptômes d’allergie. Ces médicaments ne luttent pas contre la cause de l’allergie. La seule alternative de traitement qui s’attaque aux racines de votre allergie, c’est la désensibilisation.

Comment fonctionne la désensibilisation et comment se déroule-t-elle?

Le but de la désensibilisation, c’est de finir par habituer votre organisme à des allergènes donnés. Petit à petit, les symptômes allergiques disparaissent au contact de cet allergène.

Pour atteindre ce but, on administre régulièrement sur une longue période l’allergène concerné, de deux façons différentes:

  • Sous forme de comprimés
  • Sous forme d’injections.

Selon l’utilisation, l’allergène est administré quotidiennement (comprimés) ou toutes les quatre à huit semaines (injections).

Combien de temps dure le traitement?

La désensibilisation est la seule forme de traitement qui s’attaque à la cause de l’allergie. Elle a une durée de trois à cinq ans. Il vaut la peine de persévérer, les effets positifs parlent d’eux-mêmes:
• Soulagement et atténuation des symptômes d’allergie
• Réduction de vos médicaments contre les allergies
• Amélioration durable de la qualité de vie.

Quelles sont les variantes de désensibilisation?

On distingue deux types de désensibilisation selon la forme d’administration que vous privilégiez.

Une méthode moderne est la désensibilisation au moyen de comprimés à dispersion rapide. Ce traitement est aussi appelé immunothérapie sublinguale (SLIT) puisque la prise s’effectue «sous la langue». Les patients prennent l’allergène via la muqueuse de la bouche. Pour les enfants en particulier, il s’agit d’une forme de traitement plus commode que la désensibilisation par injection. Dans l’immunothérapie sous-cutanée(SCIT), les allergènes sont administrés par voie sous-cutanée, c’est-à-dire qu’ils sont injectés sous la peau. Les patients allergiques reçoivent les injections à intervalles réguliers (toutes les 4 à 8 semaines), administrées par leur médecin spécialiste.

Y a-t-il des effets indésirables?

Les effets secondaires possibles sont les suivants:

Immunothérapie sublinguale (SLIT) Immunothérapie sous-cutanée (SCIT)
  • Rougeur de la peau
  • Rougeur de la peau
  • Enflure dans la bouche
  • Enflure au point d’injection
  • Démangeaison buccale
  • Démangeaison au point d’injection

 

  • Sensation de fatigue le jour de l’administration

 

Normalement, les effets secondaires de la désensibilisation disparaissent rapidement après et sans traitement. Dans de rares cas, il peut se produire une réaction allergique généralisée. La première prise dans la thérapie sublinguale s’effectue au cabinet du médecin. Après la prise, vous devez rester 30 minutes au cabinet afin de pouvoir décrire et traiter tout effet secondaire survenant avec le médecin. Après l’injection, vous devez rester chaque fois une demi-heure en observation au cabinet du médecin.

De plus, d’autres effets secondaires sont possibles. Le mieux est que vous lisiez attentivement la notice d’emballage de la préparation qui vous a été prescrite ou que vous posiez vos questions directement au médecin. 

Une désensibilisation est-elle envisageable chez moi?

Vous souffrez de rhume de foins, d’une allergie aux acariens de poussière de maison ou d’une allergie aux venins d’insectes? Votre allergie nuit à votre qualité de vie? Dans ce cas, une désensibilisation pourrait être envisagée chez vous. Une désensibilisation peut être salvatrice en particulier dans les allergies aux venins d’abeilles ou de guêpes puisqu’une réaction allergique peut facilement entraîner un choc anaphylactique potentiellement mortel.

Est-il possible d’administrer une désensibilisation aux enfants?

Oui. Le traitement peut être suivi par des adultes comme par des enfants. Les sociétés professionnelles recommandent la désensibilisation à partir d’un âge de 5 ans.

Quand une désensibilisation n’est-elle pas possible?

Certaines maladies interdisent une désensibilisation. Dans d’autres limitations liées à la santé, l’immunothérapie sublinguale est toutefois possible. Si vous souffrez d’une des maladies suivantes, demandez au mieux à votre médecin si la désensibilisation pourrait être possible:

  • asthme sévère
  • maladie tumorale (cancer)
  • maladie auto-immune
  • maladie cardiovasculaire
  • faiblesse du système immunitaire
  • problèmes rénaux
  • Il ne faut pas non plus amorcer une désensibilisation pendant la grossesse.

Combien coûte une désensibilisation et est-elle prise en charge par ma caisse-maladie?

Il n’est pas possible de chiffrer le prix forfaitaire d’une désensibilisation. Il existe trop de facteurs différents qui entrent en compte: par exemple la préparation utilisée, le choix de la voie d’administration et la durée du traitement. En général, les caisses-maladie prennent en charge les coûts.

Préparation en vue de la visite chez le médecin

Vous aimeriez savoir si vous êtes allergique? Vous vous demandez si votre allergie pourrait être traitée au moyen d’une désensibilisation? Vous pouvez d’ores et déjà vous préparer à votre visite chez le médecin. Si vous souhaitez savoir ce que vous devez demander à votre médecin, vous trouverez ici quelques propositions: 

  • Comment évolue une allergie normalement: peut-elle entraîner le développement d’autres problèmes? Mon allergie peut-elle disparaître spontanément?
  • La prise pendant plusieurs années de médicaments symptomatiques peut-elle être nuisible? Quelles sont les conséquences pour mon allergie?
  • Comment fonctionne la thérapie causale de l’allergie? Pourquoi cela dure-t-il si longtemps?
  • Quand puis-je commencer mon traitement?
  • À quelle fréquence dois-je consulter le médecin avec ce traitement?
  • Quels sont les effets indésirables possibles? Que puis-je faire à cet effet?
  • Puis-je continuer le traitement en vacances ou à l’étranger?
  • Dans quelle mesure la désensibilisation agit-elle sur mes performances sportives?
  • Puis-je suivre une désensibilisation aussi pendant la grossesse?

Vous pouvez télécharger ici le questionnaire en vue de votre visite chez le médecin.

Petit conseil: avant la consultation avec le médecin, fixez-vous un objectif et demandez-vous ce que vous voulez savoir lorsque vous quitterez le cabinet du médecin. Le mieux est de dire dès le départ au médecin que vous avez préparé quelques questions. Vous pouvez déjà établir quand sera le meilleur moment pour poser vos questions.

 

Le médecin aura aussi plusieurs questions à vous poser auxquelles vous pouvez vous préparer:

  • Prenez-vous des médicaments? Si oui, lesquels?
  • Souffrez-vous d’une maladie chronique? 
  • Prévoyez-vous des vacances ou un voyage professionnel prolongé? 
  • Êtes-vous un athlète de compétition ou devez-vous faire prochainement une compétition sportive?
  • Devez-vous recevoir des vaccins nécessaires dans un avenir proche?
  • Êtes-vous enceinte ou prévoyez-vous le devenir? 
  • Avez-vous éventuellement des symptômes dans la cavité buccale ou au niveau des dents qui pourraient influencer un traitement sublingual?

Dernière mise à jour: 28/06/2020