Rhume des foins chez les enfants

Viens, on va jouer dehors!

Ha, ha, ha - atchoum! Je crois que j’ai un rhume des foins!

Se construire des cavernes, grimper aux arbres, observer les scarabées – il n’y a pas grand-chose qui soit aussi merveilleux que de jouer dehors. Si ça n’était pas des crises d’éternuements constantes, de l’écoulement nasal en continu et des yeux larmoyants. Les symptômes allergiques peuvent être particulièrement agaçants pour les petits aventuriers. Que pouvez-vous faire que pour que votre enfant puisse de nouveau jouer sans être dérangé? Nous allons vous le dire.

 

Le rhume des foins – plus que simplement pénible

Le nez démange au printemps et en été? Peut-être que votre enfant a juste un rhume bénin. Ou peut-être est-ce un rhume des foins. Les allergies aux pollens sont les plus fréquentes chez les enfants. En Suisse, 13 % des enfants souffrent de rhume des foins. Malheureusement, contrairement au rhume simple, le rhume des foins est loin d’être bénin. Une allergie aux pollens non traitée augmente le risque de développer un asthme. Vous devez donc consulter un médecin sans tarder.

Avec notre test d’allergie en ligne, vous pouvez déterminer rapidement s’il pourrait se cacher une allergie derrière les symptômes de votre enfant. Après un diagnostic précis d’allergie chez le médecin et avec le traitement approprié, votre enfant ne devrait probablement plus être constamment gêné par son allergie. Vous avez repris le contrôle. Prenez rendez-vous. Vous pouvez télécharger  ici le questionnaire en vue de votre visite chez le médecin.

Les symptômes les plus fréquents de l’allergie aux pollens sont les suivants:

  • Congestion, écoulement ou démangeaison du nez
  • Éternuements fréquents
  • Larmoiement ou rougeur des yeux
  • Démangeaison du nez, des yeux ou de la gorge
  • Troubles du sommeil

Apprenez-en plus ici sur l’allergie.

Les enfants allergiques ont-ils des notes inférieures?

Lorsque la charge pollinique est à son maximum au printemps et pendant l’été, les symptômes allergiques de votre enfant arrivent au mauvais moment. Les conditions météorologiques jouent un rôle important. Pendant les journées chaudes, sèches et venteuses, il y a énormément de pollens dans l’air. Si votre enfant éternue et renifle plutôt que de cueillir des fleurs, et qu’il se frotte les yeux au lieu de jouer librement et sans soucis en plein air, c’est déjà assez bête.

Mais le rhume des foins ne nuit pas que pendant les temps libres. L’allergie aux pollens peut agir pendant la nuit et nuire ainsi à la capacité de concentration et aux notes scolaires de votre enfant. Selon la Fondation européenne de recherche sur les allergies (ECARF), les performances des enfants souffrant d’allergies sont 30 % inférieures à celles des autres enfants. Dans le cas d’une allergie aux pollens non reconnue, les résultats d’apprentissage des enfants touchés se détériorent même pendant la saison pollinique de 20 %!

Performances scolaires

Le rhume des foins et les symptômes allergiques qui l’accompagnent ne nuisent pas que pendant les temps libres. Ils influencent aussi les performances scolaires. Les experts estiment que cela s’applique à environ 15 à 30 % des enfants et des adolescents qui souffrent de rhume des foins. Les choses sont encore compliquées dans de nombreux cas par d’autres maladies respiratoires comme les sinusites ou l’asthme qui peuvent être associées à une allergie aux pollens.

Pour soulager les symptômes allergiques de votre enfant

Les pollens ne s’intéressent pas au fait qu’une excursion ou qu’un devoir soit prévu. Avec les options de traitement adéquates, vous pouvez toutefois aider votre enfant à profiter de la plus belle saison de l’année sans soucis et de façon reposée.

Si votre enfant souffre de symptômes allergiques, les possibilités de traitement suivantes sont disponibles:

  • Éviter les allergènes (pas de vêtements portés à l’extérieur dans la chambre, laver souvent les cheveux, garder les fenêtres fermées)
  • Réduire les symptômes et/ou
  • Traiter la cause de l’allergie

Les médicaments appelés antihistaminiques soulagent rapidement les symptômes du rhume des foins les jours où la charge pollinique est très élevée. Qu’ils soient sous forme de gouttes oculaires, de gouttes nasales, de spray nasal ou de comprimés, ils sont disponibles en vente libre et en variantes bien tolérées par les enfants. Toutefois, vous devriez consulter votre médecin pour savoir si l’administration de médicaments est réellement la seule solution pour votre enfant. Votre médecin pourra tenir compte de facteurs importants pour la décision de traitement, par exemple le degré de gravité des symptômes de votre enfant, les effets des symptômes sur sa vie quotidienne, son état de santé général et ses besoins personnels.

Désensibilisation: souvent la meilleure alternative

Dans de nombreux cas, les médecins recommandent une désensibilisation. Elle vous permet réellement de vous attaquer à la cause de l’allergie de votre enfant. Contrairement aux médicaments qui soulagent les symptômes, la désensibilisation vous permet de lutter contre la cause de l’allergie. Votre enfant reçoit des doses contrôlées de l’allergène, ce qui lui permet d’acquérir avec le temps une tolérance immunitaire contre l’allergène causant ses symptômes pénibles de rhume des foins.

Demandez à votre médecin si ce traitement sera mieux adapté à votre enfant. Dans le cas de l’immunothérapie sublinguale (SLIT), la dose d’allergène est administrée sous la langue et absorbée à travers la muqueuse buccale. Cette variante est très appréciée des enfants puisqu’elle évite les injections. Vous en apprendrez plus ici sur la désensibilisation.

«Pourquoi mon enfant?»

Votre enfant souffre de symptômes allergiques parce que son système immunitaire considère que les pollens sont des dangers. Même si les pollens en soi ne sont pas dangereux, son système immunitaire réagit aux pollens dans l’air par une intervention exagérée et déclenche des inutilement des symptômes. On ignore la raison de cette réaction excessive du système immunitaire, mais on pense que l’hérédité joue un rôle important. Souvent il y a une tendance aux allergies réactions au sein de la famille.

Enfant souffrant de rhume des foins

Période de pollinisation

Si votre enfant souffre de rhume des foins, les prévisions polliniques peuvent être une source d’informations pratiques pour vous. Elles vous montrent quand la charge pollinique attribuable à des plantes ou arbres donnés est particulièrement élevée ou basse dans votre région. Si les symptômes de votre enfant apparaissent par exemple toujours lorsque la charge pollinique des graminées est élevée, c’est un bon indice. Souhaitez-vous en apprendre davantage sur la charge pollinique locale? Cliquez ici.

 

Les symptômes les plus fréquents de l’allergie aux pollens sont les suivants:

  • Congestion, écoulement ou démangeaison du nez
  • Éternuements fréquents
  • Larmoiement ou rougeur des yeux
  • Démangeaison du nez, des yeux ou de la gorge
  • Troubles du sommeil

Apprenez-en plus ici sur l’allergie.

 

Le rhume des foins peut entraîner le développement d’un asthme

Si votre enfant souffre d’une allergie aux pollens, sans traitement, cela pourrait entraîner le développement d’un asthme. Déjà 12 % des enfants et adolescents souffrent d’asthme. Il est donc particulièrement important de poser le bon diagnostic et de traiter aussi tôt que possible.

Dernière mise à jour: 29/06/2020