L'allergie pendant la grossesse

Vous êtes enceinte et avez une allergie?

Si une allergie apparaît pendant votre grossesse, vous devriez consulter un allergologue . D’une part une prudence particulière est de mise lors de l’utilisation de médicaments pendant la grossesse, et d’autre part vous ne devriez pas vous priver d’un traitement adéquat avant la naissance de votre enfant.

La grossesse peut-elle déclencher une allergie?

La grossesse en elle-même ne peut pas déclencher d’allergies. Toutefois, il est possible qu’il se produise pour la première fois des allergies pendant la grossesse – tout comme dans d’autres situations associées à une augmentation des contraintes physiques. Il n’est pas encore bien établi scientifiquement dans quelle mesure les modifications biologiques complexes se produisant pendant la grossesse influencent la survenue et l’évolution des allergies.

Quel est l’effet de la grossesse sur une allergie?

Avez-vous plus de symptômes de rhume des foins que d’habitude? C’est très possible. Du fait des bouleversements dans l’équilibre hormonal, votre rhinite allergique peut s’intensifier pendant la grossesse. Au début du deuxième trimestre de grossesse, par exemple, de nombreuses femmes ont une congestion nasale allergique. Que faire dans une telle situation? Beaucoup de grand air, dormir avec le haut du corps légèrement surélevé et un spray nasal de solution saline.

Pour éviter un double fardeau physique lié à la grossesse et aux symptômes allergiques concomitants, vous devriez aussi faire diagnostiquer et traiter votre allergie pendant la grossesse. Étant donné que de nombreux médicaments ne sont pas recommandés chez les femmes enceintes ou allaitantes, la gamme des possibilités de traitement médicamenteux est toutefois limitée.

Quelles sont vos possibilités de traitement pendant la grossesse?

Malgré certaines limitations, il y a de possibilités pour le diagnostic et le traitement des allergies pendant la grossesse. Toutefois, en raison du risque minimal, mais toutefois existant de choc anaphylactique associé au test cutané, vous ne devriez pas faire faire un tel test au cours des prochains mois. Les tests sanguins sont mieux adaptés à la grossesse.

Vous pouvez traiter le rhume des foins pendant la grossesse au moyen de sprays nasaux. Consultez un médecin ou un pharmacien pour obtenir des conseils.

Une désensibilisation (ou une immunothérapie spécifique) est actuellement la seule possibilité de traiter les causes de l’allergie. Elle soulage non seulement les symptômes, mais elle lutte aussi contre la cause de l’allergie. Toutefois, pendant la grossesse, vous ne devez pas amorcer une désensibilisation. Dans de rares cas, cela pourrait provoquer des réactions de choc allergique plus difficiles à traiter chez les femmes enceintes. Cela pourrait mettre en danger la vie de la mère et de l’enfant.

Si vous avez déjà commencé une désensibilisation et que vous l’avez bien tolérée jusqu’ici, le traitement peut être poursuivi pendant la grossesse avec de nombreuses préparations (votre médecin vous remettra des informations spécifiques aux préparations). Vous devez toutefois bien mettre en balance les avantages et les inconvénients et en discuter avec votre médecin. Une indication vitale, par exemple en cas d’allergie sévère aux venins des insectes, est une raison justifiant de continuer la désensibilisation pendant la grossesse. Le risque de réaction anaphylactique à une piqûre d’insecte pendant la grossesse est vraisemblablement plus élevé que le risque d’un effet secondaire de la désensibilisation.

 

Quel est l’effet de l’allergie sur l’enfant à naître?

Si la mère est allergique, l’enfant court un risque accru de développer une ou plusieurs allergies. En raison du choix limité de possibilités de traitement médicamenteux, il est très important aussi d’éviter (dans la mesure du possible) le contact avec les allergènes pendant la grossesse.

 

 

Dernière mise à jour: 01/07/2020