Enfant, allergie et asthme

Votre enfant court-il le risque de développer un asthme?

Enfant, allergie et asthme

«Maman! Papa! Je n’arrive plus à respirer!» Si vous avez des enfants, vous pouvez vous imaginer l’inquiétude et la préoccupation que peut provoquer une telle situation. La détresse respiratoire associée à l’asthme de même que la toux et la respiration sifflante se produisent souvent la nuit et nuisent au sommeil de l’enfant et à ses activités le lendemain. L’asthme étant souvent une séquelle d’une allergie, vous pouvez éviter un tel développement. Consultez un médecin et faites traiter aussi rapidement que possible l’allergie de votre enfant.

Facharztsuche

Recherche de médecins spécialistes

En recherche d'un allergologue?

Vous souhaitez faire traiter votre allergie? Trouvez un médecin près de chez vous.

Plus
Allergietest online

Test d’allergie en ligne

Souffrez-vous d’une allergie?

Vous aimeriez maintenant savoir si vos symptômes pourraient avoir une cause allergique? Prenez quelques minutes pour faire le test vous-même.

Plus

L’asthme apparaît souvent pour la première fois pendant l’enfance et peut être une séquelle d’une irritation constante des voies respiratoires associée au pollen, aux poils d’animaux et aux acariens de poussière de maison. Si votre enfant souffre d’allergie qui touche le nez (rhinite allergique, aussi appelée rhume des foins), le risque qu’il développe un asthme est sept fois plus élevé que chez un enfant non allergique. Si votre enfant est en contact continu avec l’allergène, cela peut entraîner une inflammation chronique des voies respiratoires inférieures. Une allergie non traitée peut augmenter le risque de développer un asthme.

Allergie des voies respiratoires supérieures et inférieures

Une allergie des voies respiratoires supérieures provoque des éternuements fréquents et une démangeaison, un écoulement ou une congestion du nez. Une allergie des voies respiratoires inférieures provoque une respiration sifflante, une toux et un essoufflement. Même si les symptômes touchent deux parties du corps différentes, la cause est la même: une hyperréaction du système immunitaire.

Kind beim Arzt

Nos voies respiratoires inférieures et supérieures étant reliées entre elles, une inflammation provoquée par une réaction allergique du nez peut s’étendre aux poumons et entraîner un asthme.

Les allergies chez les enfants évoluent souvent avec le temps. Quelques allergies disparaissent avec l’âge, d’autres évoluent, voire s’aggravent. Il est donc important de faire évaluer régulièrement la santé et les symptômes allergiques de votre enfant.

Si une allergie n’est pas traitée ou pas suffisamment traitée, il peut apparaître de nouvelles allergies ou un rhume des foins peut se transformer en asthme allergique. Les experts parlent alors d’un «changement d’étage» de la maladie. La maladie évolue de cette façon chez 30 % des personnes allergiques souffrant de rhume des foins.

Il est temps de traiter

Votre enfant présente des symptômes allergiques? Il a besoin de plus de médicaments pour contrôler ses symptômes allergiques? Sa respiration est atteinte? Vous vous inquiétez du risque d’asthme?

Si tel est le cas, il est important que vous fassiez faire un test d’allergie pour obtenir un diagnostic concret. Cela ouvre à votre enfant d’autres possibilités de traitement. Avec votre médecin, vous pouvez choisir le traitement approprié pour votre enfant. Celui-ci peut donner lieu à une amélioration significative de la qualité de vie et détendre le quotidien familial.

Comment est diagnostiqué l'asthme?

Pour diagnostiquer l’asthme, le médecin mène non seulement un entretien approfondi avec le patient, mais il applique aussi différents procédés diagnostiques. Il est important d’exclure de cette façon d’autres causes de symptômes semblables à ceux de l’asthme, par exemple des maladies telles que la mucoviscidose (fibrose kystique) ou la bronchite.

Les examens fréquents comprennent, par exemple, un test de la fonction pulmonaire et l’écoute approfondie des poumons.

Si l’on soupçonne un asthme allergique, le médecin essayera de déterminer le déclencheur de l’asthme. Il effectuera pour cela un test d’allergie, par exemple un pricktest. Parfois, d’autres examens sont aussi nécessaires.

Options thérapeutiques chez les enfants

Options thérapeutiques chez les enfants

Il est important que les symptômes allergiques de votre enfant soient traités pour que ce dernier n’ait pas à supporter des conséquences négatives, comme des troubles du sommeil ou des difficultés d’apprentissage. Vous pouvez essayer de limiter l’exposition de votre enfant à l’allergène qui provoque l’allergie. L’évitement de l’allergène n’est toutefois pas toujours possible et dans de nombreux cas, un traitement médical est nécessaire.

Dernière mise à jour: 01/07/2020