Allergie aux venins d’insectes

Vous avez une allergie aux piqûres d’insectes?

Toute l’information importante sur l’allergie aux venins d’insectes

Une piqûre d’insecte est agaçante et douloureuse. Normalement, ça n’est pas une raison pour s’alarmer. Sauf si vous êtes allergique. Si vous connaissez les conséquences désagréables d’une allergie aux piqûres d’insectes, c’est une raison de paniquer légèrement. Certaines personnes ont une réaction tellement puissante aux venins d’insectes qu’il peut se produire une situation potentiellement mortelle en quelques minutes sans une aide médicale. Dans ces cas de symptômes allergiques extrêmes, on parle de choc anaphylactique. Heureusement, une telle situation se produit très rarement.

Vous découvrirez ici tout ce que vous devez savoir sur l’allergie aux venins d’insectes, ses symptômes et les possibilités de traitement.

Vous avez une allergie aux venins d’insectes? Faites le test.

Les réactions allergiques au venin de certains insectes peuvent varier en intensité.  Dans moins de 3,5 % des cas, les piqûres d’insectes déclenchent des réactions systémiques. Cela signifie des symptômes touchant l’ensemble de l’organisme et, dans les cas extrêmes, pouvant aller jusqu’à une anaphylaxie potentiellement mortelle. Chez une personne sur quatre, les symptômes d’allergie aux venins d’insectes se caractérisent plutôt par des réactions locales accrues. La piqûre d’insecte provoque, par exemple, des gonflements plus prononcés que d’habitude. Des bosses pouvant mesurer jusqu’à dix centimètres (de diamètre) et durant plus de 24 heures sont par exemple un signe d’allergie possible.

Facharztsuche

Recherche de médecins spécialistes

En recherche d'un allergologue?

Vous souhaitez faire traiter votre allergie? Trouvez un médecin près de chez vous.

Plus
Allergietest online

Test d’allergie en ligne

Souffrez-vous d’une allergie?

Vous aimeriez maintenant savoir si vos symptômes pourraient avoir une cause allergique? Prenez quelques minutes pour faire le test vous-même.

Plus

Le diagnostic d’une allergie aux venins d’insectes repose sur deux composants: l’anamnèse et la preuve d’une sensibilisation correspondante. Lors de l’anamnèse, soit le contrôle des antécédents médicaux, le médecin traitant souhaite déterminer si et dans quelle mesure il y a déjà eu des réactions anaphylactiques. Après une réaction allergique, il est important pour le médecin, d’obtenir des informations aussi précises que possible sur les circonstances et la situation, par exemple le type d’insecte et le temps écoulé entre la piqûre et la réaction allergique.

Diagnostic

Les réactions allergiques au venin de certains insectes peuvent varier en intensité. Les piqûres d’insectes peuvent déclencher des symptômes touchant l’ensemble de l’organisme et, dans les cas extrêmes, pouvant aller jusqu’à une anaphylaxie potentiellement mortelle. Chez une personne sur quatre, les symptômes d’allergie aux piqûres d’insectes se caractérisent plutôt par des réactions locales accrues. La piqûre d’insecte provoque, par exemple, des gonflements plus prononcés que d’habitude. Des bosses pouvant mesurer jusqu’à dix centimètres (de diamètre) et durant plus de 24 heures sont par exemple un signe d’allergie possible.

Symptômes et dangers caractéristiques d’une allergie aux venins d’insectes

Une rougeur de la peau autour du point de piqûre et la formation d’une vésicule sont des réactions normales à une piqûre d’insecte. Ces manifestations disparaissent aussi sans traitement de quelques heures à quelques jours plus tard.

Afin d’être sûr, vous devriez considérer par principe tous les autres symptômes comme des indices possibles d’une allergie aux venins d’insectes tant que celle-ci n’a pas été exclue au moyen de résultats de tests correspondants.

Comparativement aux allergies respiratoires (p. ex. aux pollens ou aux acariens de poussière de maison), une allergie aux venins d’insectes peut provoquer des réactions particulièrement sévères. Des réactions anaphylactiques peuvent s’arrêter spontanément à n’importe quel niveau du spectre des symptômes, mais elles peuvent aussi progresser jusqu’au choc anaphylactique. Ces incertitudes compliquent l’évaluation de la situation. C’est pourquoi il faut agir vite s’il survient, par exemple, les symptômes suivants:

 

Des symptômes légers peuvent suggérer le début d’une anaphylaxie:

  • Une démangeaison ou une sensation de brûlure dans la paume de la main ou la plante du pied ou dans la région génitale, un goût métallique, une anxiété, des maux de tête ou une désorientation.

 

Symptômes d’une réaction anaphylactique

  • Rougeur et urticaire de la peau ou des muqueuses
  • Démangeaison ou sensation de brûlure, au niveau du pharynx et de la langue
  • Gonflements de la gorge et du visage
  • Nausées, vomissements, crampes abdominales, diarrhée
  • Rhinite vasomotrice, enrouement, détresse respiratoire
  • Symptômes respiratoires graves
  • Bouffées de chaleur
  • Sensation de faiblesse
  • Vertiges

En général, ces symptômes d’allergie aux venins d’insectes apparaissent quelques minutes voire quelques secondes après la piqûre d’insecte. Ils constituent un danger particulièrement important, car ils peuvent entraîner un choc anaphylactique potentiellement mortel. Pour les éviter ou prendre des mesures suffisamment tôt, vous devez dans ces cas appeler immédiatement les services d’urgence.

Quels insectes sont-ils particulièrement dangereux pour les personnes allergiques?

Les allergies aux venins d’insectes sont particulièrement remarquables pendant les mois d’été, lorsque nous sommes beaucoup dehors et que les insectes volent aux alentours. En Suisse, ce sont surtout les piqûres d’abeilles et de guêpes qui provoquent les réactions allergiques les plus graves. Les réactions allergiques aux piqûres de frelons ou de bourdon sont plus rares, mais doivent quand même être prises au sérieux.

Dans l’espace germanophone, les anaphylaxies graves chez les adultes sont principalement attribuables à des piqûres de guêpes. L’Office fédéral de la statistique enregistre chaque année près de 20 décès attribuables à des piqûres d’abeilles, de guêpes ou de frelons. Parmi les variétés d’insectes citées on retrouve aussi des cas connus de réactions allergiques provoquées par certains types de fourmis – par exemple la fourmi Manica rubida.

Comment puis-je faire traiter mon allergie aux venins d’insectes?

Souffrez-vous personnellement d’une allergie aux venins d’insectes? Vous devez naturellement être particulièrement prudent et éviter dans la mesure du possible les piqûres d’insectes. Étant donné que ça n’est pas toujours possible, vous devriez avoir une trousse d’urgence en cas de réactions allergiques possibles et avoir cette trousse toujours à portée de la main en été.

Celle-ci comprend au minimum un auto-injecteur d’adrénaline de même qu’un glucocorticoïde et un antihistaminique à action rapide. Pour pouvoir traiter une piqûre d’abeille ou de guêpe, vous devriez vous entraîner à la manipulation de l’auto-injecteur d’adrénaline au moyen de simulateurs sans aiguille, qui ne contiennent pas de médicament. Plus vous ou la personne allergique dans votre famille vous serez familiarisés avec l’auto-injecteur, mieux vous saurez l’utiliser en cas de réaction allergique.

En plus du traitement aigu des symptômes, la désensibilisation revêt également une grande importance. En effet, seule une immunothérapie spécifique peut réduire le risque d’une réaction allergique potentiellement mortelle à long terme. Idéalement, vous pouvez réduire voire même éliminer complètement les symptômes allergiques pénibles et parfois dangereux d’une allergie aux venins d’insectes. C’est particulièrement important si vous êtes exposé à un risque accru de piqûre d’insecte du fait de votre profession ou de vos conditions de vie. Cela s’applique aux groupes de professions telles que les apiculteurs et les travailleurs forestiers, les cultivateurs, les jardiniers et les personnes vendant des fruits et des produits de boulangerie.

Vous faites partie des groupes de personnes particulièrement à risque et vous êtes allergique aux piqûres d’insectes? Vous devriez consulter votre allergologue au sujet de la possibilité d’une désensibilisation. C’est la seule façon d’obtenir une protection suffisante à long terme.  La durée recommandée du traitement est de 3 à 5 ans.

Vous trouverez d’autres informations au sujet de l’allergie aux venins d’insectes sur le site Web https://www.initiative-insektengift.ch

 

L’essentiel en un coup d’œil

Les allergies aux venins d’insectes sont plus rares que les allergies aux pollens, aux acariens de poussière de maison ou aux poils d’animaux. Elles sont toutefois associées à un risque accru, en particulier de réactions allergiques graves. C’est pourquoi vous devriez prendre très au sérieux des symptômes de piqûre d’insecte allant au-delà d’une sensation normale de douleur, une rougeur et la formation de vésicules locales. Les personnes touchées devraient consulter très rapidement un allergologue ou, en cas de symptômes correspondants, appeler le service des urgences. Si l’allergie aux venins d’insectes a été établie, vous devriez avoir une trousse d’urgence à portée de main. À long terme, vous devriez envisager la possibilité d’une désensibilisation pour acquérir une protection contre les allergènes des venins d’insectes.

Dernière mise à jour: 27/06/2020