Tout sur les allergies

Causes, symptômes et thérapies

Souffrez-vous d’une allergie? Qu’est-ce que ça signifie en réalité?

Le terme allergie vient du grec antique et signifie réaction étrangère. Il décrit les réactions de défense excessives du système immunitaire à une substance «étrangère» – la cause de tous les symptômes allergiques.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous?

Si vous remarquez chez vous ou un membre de votre famille l’apparition soudaine de symptômes allergiques caractéristiques, vous n’êtes pas le seul dans cette situation. Ne serait-ce qu’en Suisse, on estime à près de 3 millions le nombre de personnes allergiques. La plupart d’entre eux souffrent d’ailleurs de rhume des foins. L’allergie aux pollens est de loin la forme d’allergie respiratoire la plus répandue.

Puis-je faire quoique ce soit contre mon allergie?

Sur Die Allergie, vous trouverez tous les faits importants qui vous aideront à vous faciliter la vie avec une allergie et à prendre en main aussi rapidement que possible votre traitement. Au mieux, discutez des thérapies prometteuses qui sont envisageables dans votre cas avec un médecin spécialiste.

Facharztsuche

Recherche de médecins spécialistes

En recherche d'un allergologue?

Vous souhaitez faire traiter votre allergie? Trouvez un médecin près de chez vous.

Plus
Allergietest online

Test d’allergie en ligne

Souffrez-vous d’une allergie?

Vous aimeriez maintenant savoir si vos symptômes pourraient avoir une cause allergique? Prenez quelques minutes pour faire le test vous-même.

Plus

Quelle est la cause de votre allergie?

Dès que votre corps intègre une substance étrangère, votre système immunitaire est activé. Véritablement tout ce qui pénètre via les muqueuses dans vos voies respiratoires, le tractus gastro-intestinal ou la peau est contrôlé. Il pourrait en effet s’agir d’un agent pathogène. Si vos cellules immunitaires reconnaissent une substance nocive, elles déclenchent immédiatement une réaction de défense complexe. En cas d’allergie, ce système de défense du système immunitaire est défectueux.

Si vous souffrez d’une allergie, votre système immunitaire a des difficultés à distinguer les substances problématiques des substances inoffensives. Les cellules immunitaires réagissent alors aux substances normalement inoffensives (allergène) par une défense excessive (surproduction d’anticorps). Les médecins parlent dans ce cas d’une sensibilisation.

Si le système immunitaire développe des symptômes pathologiques en raison de cette sensibilisation, il s’agit alors d’une allergie. Dans la plupart des cas toutefois, les symptômes allergiques ne surviennent pas immédiatement après le premier contact avec l’allergène concerné. Ça n’est qu’au deuxième contact au moins du corps avec cette substance que le système immunitaire réagit avec des signaux d’alarme correspondants.

Quels sont les symptômes allergiques caractéristiques?

Les personnes allergiques réagissent à des substances en réalité inoffensives qui se trouvent dans leur environnement avec des symptômes plus ou moins marqués – souvent accompagnés de processus inflammatoires.

Le problème, c’est que personne ne peut dire immédiatement s’il s’agit réellement d’un symptôme allergique ou non. Il existe une grande similitude entre les signes d’une allergie et les symptômes d’une autre maladie – par exemple le rhume. Si vous soupçonnez que vous souffrez d’une allergie, vous devriez donc consulter un médecin spécialiste et faire faire un test d’allergie spécial. C’est la seule façon d’obtenir un diagnostic sûr.

 

Aperçu des symptômes allergiques possibles

  • Rhinite vasomotrice et éternuements
  • Congestion nasale fréquente, en particulier le matin
  • Picotement, sensation de brûlure et larmoiement des yeux
  • Démangeaison dans les yeux, le nez et la gorge
  • Toux
  • Gonflements et rougeurs, en particulier des muqueuses
  • Symptômes respiratoires
  • Autres symptômes non spécifiques, comme la diarrhée, les maux de tête et la fatigue
  • Dans les cas graves, crises d’asthme
  • De plus, certaines allergies (p. ex. allergie aux venins d’insectes, allergie alimentaire) peuvent aussi entraîner un choc anaphylactique.

Comment obtenir un diagnostic d’allergie?

Il est parfois difficile et long d’obtenir un diagnostic précis. En effet, il s’agit quand même de trouver l’allergène responsable parmi près de 20 000 allergènes potentiels – bien que certaines allergies soient particulièrement fréquentes. Une anamnèse précise (collecte de l’historique de la maladie) dans laquelle il est spécifié quand, où et dans quelles circonstances les symptômes apparaissent, est particulièrement importante pour limiter les déclencheurs soupçonnés. Il est important de déterminer aussi précisément que possible les allergènes dans chaque cas concret. C’est la seule façon de pouvoir traiter efficacement les symptômes allergiques. Consultez toujours un médecin spécialiste pour le diagnostic.

Allergiediagnostik
Le prick test permet au médecin de vérifier la réaction à différentes substances

Recherche des allergènes – procédures diagnostiques concrètes

S’il existe plusieurs allergènes possibles, le médecin spécialiste effectue en plus de l’anamnèse un test d’allergie. Les tests cutanés, comme le test dit prick test, les tests de provocation et les tests sanguins font partie des procédures diagnostiques les plus importantes.

Dans le cas des tests cutanés et de provocation, on évalue en particulier la réaction de votre corps à différents allergènes. Avec les échantillons de sang, le laboratoire peut en outre déduire à partir de la quantité d’anticorps immunoglobuline E (anticorps IgE) détectables la forme et l’expression de votre allergie.

Quelles allergies sont particulièrement fréquentes?

Les allergies dites respiratoires sont les plus fréquentes. Elles regroupent notamment le rhume des foins , l’allergie aux pollens ou l’allergie aux acariens de poussière de maison

Comment puis-je faire traiter mon allergie?

La façon la plus facile d’éviter les symptômes d’allergie consiste à éviter le contact avec l’allergène déclencheur (carence). Cela semble simple en soi. Dans la pratique, ça n’est pas toujours applicable. Les allergènes polliniques ou animaux se propagent par exemple dans l’air. Il est pratiquement impossible d’éviter complètement un contact.

 

Quelles sont les formes de traitement?

Vous pouvez traiter vos symptômes...

Vous disposez en pharmacie d’une vaste gamme de médicaments pour le traitement à court terme des symptômes et troubles provoqués par l’allergie – en particulier les antihistaminiques et, dans certains cas, des préparations à base de cortisone. Dans les réactions allergiques graves ou en cas de menace de choc anaphylactique, des injections d’adrénalines peuvent aussi être nécessaires.

 

Ou bien vous vous attaquez à la cause de votre allergie

Une option de traitement intéressante pour obtenir une amélioration à long terme est la désensibilisation. Dans cette forme de traitement (aussi appelée immunothérapie spécifique), les patients allergiques reçoivent en continu des doses des allergènes concernés. Votre système immunitaire peut ainsi s’habituer aux substances supposément nocives et les considérer comme inoffensives. Pour que le système immunitaire n’oublie pas immédiatement la tolérance acquise à l’allergène correspondant, la désensibilisation dure en général 3 ans environ.

 

 

 

Allergie: L’essentiel en un coup d’œil

En cas d’allergie, le système immunitaire réagit de manière hypersensible à certaines substances. La réaction allergique de l’organisme au déclencheur correspondant se manifeste par différents symptômes qui, dans les cas graves, peuvent aussi entraîner des états potentiellement mortels, comme le redoutable choc anaphylactique. Au moyen de tests d’allergie adaptés, un médecin spécialiste peut diagnostiquer quel allergène déclenche votre allergie. En plus du traitement à court terme des symptômes allergiques et de l’évitement du contact avec l’allergène, il est recommandé dans de nombreux cas d’effectuer une désensibilisation comme thérapie à long terme.

Dernière mise à jour: 06/07/2020